NAS BizNas 2T0 -> 60 €

On a rentré ça chez Tony, je fais quelques essais pour voir ce que ça a dans le ventre. C'est du NAS professionnel. C'est vendu 60 balles avec les disques qui bien sûr ont vécu. Je ferai un billet avec un peu de ça, si ça intéresse, il en a des wagons.

Réponses

  • Oui c'est lui.

  • Mon beau-frère est pas mal intéressé ! Il a un site Tony du coup ?

  • il a ça dont il ne s'occupe pas :) https://keldy.ovh il en veut combien ?

  • f6kf6k
    30 août modifié

    On partirait sur un seul. En réalité c'est pour ma soeur histoire qu'elle ait un stockage maison pour ses documents professionnels comme elle n'est pas particulièrement confiante dans les produits Dropbox / GDrive / et compagnie ; et qu'elle préfère avoir son travail avec elle, chez elle. Par contre, il s'agirait peut-être de l'ouvrir au monde, histoire qu'elle puisse y accéder en déplacement. Je vois qu'il y a du FTP sécurisé. Il est mentionné SSH donc j'imagine que SFTP est accessible aussi ? Pas de webdav par contre ; dommage ça aurait été pratique.

    Mon idée à la base était de lui monter moi-même un NAS sur une petite box debian et de lui coller deux bons gros disques durs en RAID 1 accessibles en CIFS/SMB en local et d'y mettre, donc, du webdav pour la syncro en déplacement. Mais mon beau-frêre se sentirait plus à l'aise avec une machine "clef en main" vu qu'en cas de pépin c'est quand même lui qui interviendrait en premier lieu (il parlait de prendre un Synology à la base). Et là, à 60 euros, c'est quand même cadeau ce que propose Tony.

    Maintenant c'est moi qui me pose pas mal de questions parce que les NAS "clef en main" ce sont des produits que je connais pas... Notamment comment gérer l'ouveture au monde. Au-delà du protocole à favoriser, et par exemple selon la doc, il y a un accès shell et c'est une debian dedans ; cela veut dire que potentiellement on peut éditer les règles de parefeu en cas d'ouverture au monde par exemple ? (à moins que ça ne se fasse depuis l'interface web dédiée ?).

    Merci pour l'adresse du site ! Oui, dommage qu'il le tienne pas à jour :) J'aime beaucoup les machines qu'il propose notamment ses Panasonics CF-19 me font de l'oeil depuis que tu les avais mis en avant sur ton blog il y a déjà quelques mois :smiley:

  • Idem, je commence à réfléchir pour une sorte de NAS.
    Besoin : simple disque dur (pas besoin de RAID), accessible en réseau local via SMB et/ou NFS, avec possibilité de lui ajouter Syncthing.
    Je partirai bien sur Openmediavault mais faut juste que je trouve encore le matériel. J'ai un vieux PC portable qui consomme ~25 à 35W lorsqu'allumé (hors utilisation spéficique) et une vieille tour qui consomme ~60 à 70W.

    Là, j'ai l'impression que le NAS BizNas consomme beaucoup par rapport à mon besoin (40W annoncés dans la doc). Sur l'année, ça finit par chiffrer.

    J'y connais rien en Raspberry (jamais utilisé).

  • @f6k le paramétrage pour le mettre dans un réseau n'est pas compliqué mais comme je l'ai écrit dans mon article il faut faire une croix sur une SMB du fait qu'il s'agit d'une version V1. Pour l'accès à l'extérieur, il suffit de faire une règle NAT sur la box pour accéder au FTP. Si tu appelles dis lui que c'est de ma part.

    @Balistic le problème pour moi du PI c'est qu'à force de bricoler ça commence à chiffrer. Le prix de la version 4 Go c'est 100 balles sans le disque dur que tu peux mettre au cul de façon plus ou moins dégueulasse par de l'USB. Openmediavault est une bonne distribution, reste seulement à savoir ce que tu veux en faire. Je suis pour l'instant satisfait de l'horreur chinoise que j'ai acheté ici : https://cyrille-borne.com/cyrille-borne-ose-tout-blueendless-kimax-bs-u35-wf-le-nas-a-50-e/

  • @cyrille ouai, je suis en train de réfléchir à monter un truc très simple et transparent à base de SSH/FTP sur le client (sur le mode d’un montage dans un dossier local sur le Windows fixe de la maison). Je vais chercher comment ça peut être fait sur Windows. Effectivement, SMBv1, on va quand même éviter... Pour l’ouverture au monde je pensais mettre quelque chose de plus fin qu’une simple redirection de port, comme des règles d’autorisation / exclusion par plages d’IP. J’imaginais que ça pouvait se faire au niveau du NAS puisqu’il a une debian dans le ventre. Il faudra que je leur colle un vrai serveur en amont pour bien tout contrôler du coup. À réfléchir. Dans tous les cas, si on l’appelle on lui passera le bonjour de ta part oui :) Merci pour tes réponses !

  • f6kf6k
    30 août modifié

    @Balistic Pour le Pi maison c’est ce que j’ai. J’ai un Pi 3B, avec une carte SD 16Go, qui me sert principalement de pare-feu, httpd, ftpd, et de borne d’accès wifi. En tout j’en ai eu pour 68,27 euros (Pi, carte SD, boîtier et adaptateur secteur). Pas de port USB 3, donc le NAS j’oublie mais si j’avais un Pi 4, je le ferai clairement.

    Mon système tourne depuis 4 ans sur la même carte SD mais il faut bien savoir qu’il faut fignoler son système pour le préserver (évidemment à cause de la faible durée de vie des cartes SD). Aussi Cyrille a raison, d’une part comme il te faut un Pi 4 obligatoirement, ça va coûter plus cher (il faut pas que tu lésines sur la RAM donc soit la version 4Go, soit la 8Go), surtout si tu t’amuses à vouloir rajouter des cartes d’extension spécifiques pour du NAS (compter environ 45/50 euros en fonction des modèles). Et je rajouterai que ça consomme aussi pas mal de temps au début avant de trouver les bons réglages qui te conviennent (quoi mettre en tmpfs, sur combien de place ; si tu gardes pas les logs dans /var/log/ d’un reboot à l’autre, penser à mettre des règles de création de dossiers/fichiers sinon certains services ne vont pas démarrer parce qu’ils ne trouveront pas les dits fichiers au démarrage, etc.) ; des règles de pare-feu efficaces et éprouvées, etc.

    Moi je dis que ça vaut le coup (à la fois en terme financier que de temps, que d’espace) parce que ça me plaît de le faire et de le maintenir régulièrement, que quand je déménage mon serveur rentre dans ma poche de manteau, et que ça m’a coûté pas si cher au final (investissement de départ + électricité sur 4 ans et plus). Par contre, il faut savoir dans quoi on se lance. La solution favorisée par Cyrille est certainement plus tranquille et moins pesante ! D’ailleurs c’est aussi ce que recherche mon beau-frère avec le NAS : je branche, je configure une fois, et j’oublie. Et ça ce n’est pas ce que tu auras avec le Raspberry !

  • Je serais aussi intéressé par un exemplaire. Je pense qu'il y a moyen, en faisant un petit ajustement matériel, d'installer une version à jour de Linux avec un environnement type NAS packagé (OMV ou autre).
    Cyrille, si tu as un exemplaire sous la main, pourrais-tu me dire ce qu'il y a comme type de disque intégré (la doc indique 1Go de flash, mais souvent, c'est sous la forme d'une clé USB intégrée, etc..).
    Merci d'avance.

  • @jihefge 2 gigas de RAM par contre c'est du classique pour les disques durs qui ne sont pas des DD pros mais du seagate de base qui a vécu.

  • à part les Pi, y a quoi qui consomme peu ? (qu'on puisse laisser allumer en permanence) tout en permettant d'installer soi-même l'OS (gage de pérennité niveau support logiciel et failles de sécurité).
    Un mini-PC ? Je n'ai aucune idée de ce que devrait consommer un NAS en général.

  • @Balistic
    Chez moi c'est un mi-PC depuis bientôt deux ans en remplacement d'une framboise V2 qui a servi à tester le besoin et la solution : serveur web et média-center.

  • Quelque chose comme ça doit être pas mal pour OMV : https://www.hardkernel.com/shop/odroid-h2plus/
    x86 et 2 port sata en plus d'un port M.2 NVME

  • @cyrille OK, mais à l'intérieur, le système doit s'installer sur une clé usb embarquée ou un mini disque. C'est ça que je cherche comme info pour savoir si on peut faire évoluer le système ou pas. Y'aurait moyen d'avoir des photos de la carte mère ? Merci :-)

  • @jihefge on va être un peu court je dois le ramener demain.

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.