Le monde de demain quoi qu’il advienne ne nous appartient toujours pas

2»

Réponses

  • @renard_solitaire a dit :
    En fait c'est surtout beaucoup d'argent. On vit depuis 60 ans dans le monde de l'énergie gratuite ou quasiment. Avec un litre d'essence, on a une puissance incroyable à disposition ! Pic du pétrole conventionnel en 2008, pic tous pétrole en cours. Fin de la croissance. C'est clair que ça va devenir de plus en plus cher de se déplacer. Et pas seulement ça, tout ce qui dépend du transport... Donc les gilets jaunes n'ont pas fini de se mobiliser.
    Oubliez les voitures hybrides, visez des voitures légères thermiques essence.
    Le meilleur investissement ? Habiter proche de son boulot...
    Pour ce qui est de la bouffe c'est pareil ! Les prix sont en hausse mais sont encore hyper abordables ! En moyenne les menages depensent 13% de leur budget pour se nourrir. Mais dans les 13% il y a beaucoup de service ! Aliments transformés, transport, personnel des magasins etc... Le prix des aliments representent en fait 3% du budget des ménages. Lorsque l'on voit qu'il y a un siècle la bouffe était le poste de dépense principal !!!
    Le bon invest c'est donc habiter proche de son boulot avec un terrain suffisamment grand pour faire un potager et mettre du beurre dans les épinards ... Ou l'inverse !

    C'est bien, tu connais ton petit jancovici sur le bout des doigts :-)

    (je partage aussi le point de vue, je suis en train de lire l'Or Noir de Matthieu Auzanneau)

  • @Alain a dit :
    C'est bien, tu connais ton petit jancovici sur le bout des doigts :-)

    (je partage aussi le point de vue, je suis en train de lire l'Or Noir de Matthieu Auzanneau)

    :smiley: :smiley: :smiley:
    Oui en effet. Je n'ai pas trouvé de contradiction pour le moment...
    L'or noir, il faut que je le lise aussi, c'est une bonne leçon d'histoire.

  • @renard_solitaire a dit :
    Concernant les matelas, il y a beaucoup à dire.
    Éviter la mousse, même de bonne qualité comme le bultex. Et éviter aussi les matelas à ressorts avec couche de mousse au dessus. Ça à l'air d'une bonne idée. Notamment lorsque l'on reste en magasin. Mais la mousse est très enveloppante et empêche la respiration du corps. Donc beaucoup de sudation.
    Pour les matelas à ressorts, il faut qu'ils soient indépendants.
    Je connais un peu la marque Simmons. Le prix est lié aux matériaux utilisés, multicouche, avec de la soie côté été pour la respiration et de la laine côté hivers pour la respiration et l'isolation.

    oui la mousse ou les hybrides type Emma ou Tedibear c'est pas top. J'ai testé un Tedibear à leur showroom parisien ... et bien je suis reparti déçu. Je suis grand et lourd, je m'enfonce dedans. Donc j'ai repris un latex IKEA (à 3x moins cher que ces fameux matelas bofbof) en gardant mon sommier en pin massif IKEA (60kg, un truc de malade à monter mais il ne bouge pas d'un pouce depuis 13 ans) avec des coffres en dessous pour gagner de la place. :)

  • Concernant le cinéma pas mieux, je n'y suis pas retourné depuis un an, dernier film vu The Avengers : Endgame (et ce n'était pas le meilleur de la série).

    Désolé je ne supporte plus mes contemporains : téléphones portables allumés en permance, ça sonne / ça vibre... bruits de mauvaise bouffe en permanence vendues à l'entrée (popcorn / papiers bonbons / canettes de soda), je sais financièrement c'est toujours un plus pour les salles. On rajoute là dessus le fait que certains adultes font suivre leur très jeunes enfants qui au bout d'un heure de film ne tiennent plus en place (les enfants pleurent et les parents crient !) et voilà comment les séances de cinéma tournent à l'apocalypse.

    Je ne parle pas des films pour enfants où l'on va en famille et où généralement cela se passe relativement bien car les gamins sont généralement sous le charme du film (j'ai eu droit à tous les Harry Potter avec ma fille)

    Je sais si l'on veut du calme il faut aller aux séances en VO, cela m'arrivait mais bon... mon niveau d'anglais n'est pas suffisant pour se passer des sous titres et au bout d'un moment cela fatigue.

    Et puis finalement j'ai réfléchi : je ne suis plus pressé pour aller voir un film à sa sortie, aucun film ne me foutra autant sur le cul que le 1er Star Wars que j'ai vu lorsque j'étais en 6ème (1978) et aucun ne me foutra plus la trouille que le 1er Alien vu en 4ème.

    Fan des James Bond que j'ai commencé à aller voir en 1979 (Moonraker si mes souvenirs sont bons) je pense que le prochain je le verrais un peu plus tard en SVOD (probablement sur la PS4) uniquement pour être au calme.

    Et donc Netflix à la maison depuis un an !

    Prochain challenge : longue réflexion sur un home cinéma, budgétiser le tout et acquisition du matériel idoine.

    Mais c'est vraiment à regret car j'ai adoré aller au cinéma.

  • Il faut juste éviter d'aller voir les comedies populaires et les blockbusters les deux premières semaines et aller aux horaires se matinée et ca se passe bien B)

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.